Le jogging : part 1

Publié le par Eve

Il y a quelques semaines j'ai commencé à faire du jogging. En réalité, ce sont mes collègues qui ont initié le projet. Au départ, j'étais peu emballée à l'idée de courir à plusieurs, en "peloton", mais regardons les choses en face, j'étais peu emballée à l'idée de courir tout court = souffrir, être essouflée, transpirer, être rouge comme une tomate, avoir des crampes aux mollets... En fait, le jogging et moi c'est une vieille histoire, cela remonte à mes années d'étudiante où j'allais courir le long de la promenade Pierre Vernier à Nouméa (dans un très beau cadre donc !) et plus tard le long d'une rivière fort Vilaine qui porte d'ailleurs bien son nom... A cette époque de ma vie, j'allais courir toute seule, le long d'une rivière bordée d'arbres et même si je suis du genre intrépide, je réalise aujourd'hui que j'ai quand même eu de la chance de ne jamais faire de mauvaise rencontre...
Si j'ai commencé le jogging grâce à mes collègues qui m'ont encouragé à rejoindre la team, il se trouve qu'aujourd'hui le peloton s'est réduit de moitiée et nous ne sommes plus que 2 warriors à poursuivre l'aventure ;-)
"La vérité vraie"  : il n'y a pas de miracle, les premiers joggings ont été plutôt difficiles, je manquais de souffle, de jambes... Et encore aujourd'hui les jours où je n'ai pas trop la pêche, je peine...
Malgré des débuts un peu laborieux, je ne vois que des avantages à ce sport.
D'une part, je peux courir dans un maginifque cadre, le long d'un très beau lac et à chaque fois je réalise ma chance.
D'autre part, c'est le "sport de la liberté" (j'ai trouvé l'expression toute seule) parce que j'y vais quand je veux, accompagnée ou non de mon "binôme".
Le jogging n'est pas un gouffre financier et l'investissement reste minime au regard d'autres sports, courir est gratuit ou presque ! Je vous conseille toutefois d'acheter une bonne paire de chaussures de running avec un bon amorti, préservez vos articulations ! N'hésitez pas à demander conseil aux vendeurs des magasins de sport : les chaussures les plus jolies du magasin (avé du rose !) ne seront peut être pas les plus adapées à l'usage que vous comptez en faire. Enfin, indispensable si vous êtes une fille : ne faites pas l'économie d'un soutien gorge de sport : ceci est non négociable si vous voulez vous sentir "soutenue" pendant l'effort (hin hin : celle là il fallait que la fasse...)
Je n'ai pas parlé de l'essentiel, les bienfaits de ce sport sont nombreux : le cerveau sécrète des endorphines, on se sent bien après l'effort et fier de soi ! On améliore sa silhouette avant l'été pour "l'épreuve du maillot" (si vous ne savez pas ce qu'est "l'épreuve du maillot" c'est que vous vivez dans un monastère). Et, j'oubliais, si vous hésitez encore à sauter le pas, je vous révèle la règle d'or en jogging : sachez que vous croiserez toujours un coureur avec de plus grosses fesses que les vôtres et çà, çà vous fera courir encore plus vite et toujours plus loin !
La prochaine fois, je vous parlerai des joggers : il y a tant à dire sur cette faune bigarrée...
 
J'♥ Rocky, c'est mon inspiration de tous les jours !

Publié dans Entraînement

Commenter cet article