Le jogging : part 3

Publié le par Eve

Rocky 2

I ♥ Rocky

 

L'hiver n'est pas encore là mais un petit "point jogging" s'impose, le froid s'intensifie de semaine en semaine, la pluie est au rendez-vous, sans compter la nuit qui tombe dès 17h (pas glop).

Dans ces conditions, une question fondamentale se pause à tous les adeptes du running :

Comment et surtout "pourquoi" continuer à courir en hiver ?

En effet, depuis quelques temps, je constate que nous sommes deux fois moins nombreux à courir le week end. Quand je dis "nous", je veux parler des aficionados.

 

1) Courir en hiver, c'est s'adapter et accepter de changer ses habitudes

Pour moi et mon binôme (voir précédents articles), c'est un peu un crève-coeur, en effet, j'avais commencé à trouver mon rythme de croisière et vlan, le changement de saison à bouleversé toutes mes habitudes.

Résultat :( :( :(

- Je ne cours pratiquement plus jamais en semaine

- Je cours sur la tranche 12h-13h pour bénéficier d'un maximum d'ensoleillement

- Je suis devenue complètement accro au site Internet de Metéo France

- Je ne cours plus, en moyenne, qu'une seule fois par semaine  

= Ce manque d'entrainement me rend moins performante (j'en bave, pour rester polie)

 

2) Courir en hiver, c'est se couvrir... et s'appauvrir 

Il est bien loin le temps où j'enfilais mon petit short et zou...

Maintenant c'est leggings + tee shirt à manches longues + polaire... je sens que les gants et le bonnet c'est pour bientôt sans compter l'investissement en vêtements techniques que je vais devoir faire si je ne veux pas attraper la mort lors de ma prochaine sortie... (La mort à cause de la transpiration qui ne s'évacue pas avec les vêtements en coton). Une fortune je vous dis  : une paire de collants, un tee shirt manches longues respirant, un coupe-vent imperméable ainsi que des gants et un bonnet (le corps se refroidit principalement par les extrémités du corps alors il est indispensable de se couvrir la tête et les mains pour ne pas dépenser trop de calories (en effet, je ne cours pas pour maigrir, j'expliquerai une autre fois ou pas ;).

 

3) Courir en hiver c'est souffrir ?

Déjà au moment où j'écris ce post, nous ne sommes pas encore en hiver... hum, mais bon, quand on habite comme moi aux pieds des Alpes, çà se discute...

Je me dis : est ce que Rocky, il rechigne lui ? Nan, il y va, il se plaint pas, il fait pas sa chochotte et il court sous la neige en plus. Il y va "comas", en jogging, il a pas tout l'équipement hight tech Odlo-Asics-Mizuno !!!

Alors oui, le running c'est pas tous les jours facile, t'en baves mais après tu te sens comme une championne du monde et t'es contente comme Rocky :) 

 

  rocky

 

Publié dans Entraînement

Commenter cet article