« The Django Django experience »

Publié le par Eve

 django-django.jpgYou’re on the go
You’re always wanna go
You want to go somewhere
Where you don’t know...
Storm


Pour survivre à cet hiver sans fin, il y a, dans le désordre : les ampoules ginseng-gelée royale, le bonnet à pompon, Ryan Gosling (son sourire en coin et ses tablettes de chocolat ^^) mais surtout l’indispensable album éponyme de Django Django !

 

Django Django, j’en ai déjà parlé ici et il se trouve que l’album tient toutes ses promesses. Aboutit de A à Z, c’est même l’album le plus intéressant de ce début d’année. Enfin, c’est « La mer à boire » alias « Me, Myself & I » qui le dit…

Je ne sais pas qui se cache derrière Django Django, des étudiants en musicologie ? Des fans de Pink Floyd ? Ces types-là sont sans conteste de véritables défricheurs, explorateurs, bidouilleurs, recycleurs de sons. A la première écoute, on est d’ailleurs assez déstabilisé car l’album part un peu dans toutes les directions !

Leurs inspirations sont autant à chercher du côté des Beach Boys pour les harmonies vocales sur « Firewater » ou « Waveforms » que des albums planants de Syd Barrett (« Love’s dart », « Zumm Zumm ») ou même du Velvet avec « Storm ». Plus surprenant, la couleur orientale sur les titres « Wor », « Life’s a beach » ou « Skies over Cairo ».

L’album aux accents électro prend même un virage psychédélique sur « Hand of man » ou « Wor ».

Django Django, c’est un mélange d’influences subtilement et intelligemment dosées ! Leur musique vous lavera les oreilles de l’inévitable récusée 80’s qu’on nous sert depuis quelques temps.

 

French Tour en avril et mai ^^!

 

 

 

Publié dans Musique

Commenter cet article

Angela 22/02/2012 17:08

Super post!!!

Angela
http://doigt.net

Eve 22/02/2012 18:34


merci Angela ;)